Les jeunes et la cigarette électronique

Publié le 20/12/2013

Suite à l'interdiction récente de la cigarette électronique dans les lieux publics, cette décision du Ministère de la Santé a été notamment motivée pour éviter l'incitation des non fumeurs et des jeunes, de fumer des cigarettes de tabac. En fait, aucune étude scientifique n'a jusqu'à ce jour corroboré cette considération. Par contre, l'interdiction de fumer une cigarette électronique par les mineurs de moins de18 ans, est tout à fait légitime et se pratique implicitement depuis des années.

Que contient réellement l’e-cigarette ?

La cigarette électronique est constituée d’une batterie, d’une résistance intégrée dans un clearomiseur et d’un liquide aux arômes naturel contenu dans le réservoir su clearomiseur, appelé e-liquide. Sur les cigarettes électroniques jetables, ce liquide n’est pas rechargeable. Sur les cigarettes électroniques rechargeables, le vapoteur peut, chaque fois qu’il le souhaite, varier les saveurs e-liquide. On parle de vapoter dans le cas de la cigarette électronique, parce qu’en réalité, la fumée rejetée n’est rien d’autre que de la vapeur d'eau arômatisée. La composition du e-liquide vaporisé par la cigarette électronique, aux arômes de multiples saveurs peut contenir de la nicotine ou pas.

La nicotine en question

Justement, la présence de la nicotine dans la cigarette électronique est sujette à beaucoup de polémiques. La nicotine est bien connue des spécialistes du tabagisme. C’est un produit qui est connu pour être en partie responsable de la dépendance à la cigarette traditionnelle. Toutefois, si la nicotine est présente dans certains e-liquides c’est précisément pour aider les gros fumeurs à amorcer en douceur leur sevrage tabagique.

En effet, l’un des effets secondaires les plus redoutés du sevrage tabagique est la sensation de manque qui naît après l’arrêt de la cigarette. Tout comme les autres substituts, le rôle de la cigarette électronique est donc d’aider à réduire progressivement jusqu’à l’arrêt total. Il faut enfin préciser qu’il existe des recharges d’e-cigarettes aromatisées et sans nicotine, bien indiquées pour les jeunes qui préfèrent vapoter plutôt que fumer.

Une alternative à long terme

Ainsi donc, la cigarette électronique se pose plutôt comme une alternative pour les jeunes qui sont sérieusement tentés par la cigarette traditionnelle. Plusieurs études ont en effet montrées que l’habitude de la cigarette se prend durant la jeunesse, période pendant laquelle l’individu est fragile, le plus exposé et plus sensible à la mode et à la publicité. Il faut savoir que les jeunes fument leur première cigarette entre 13 et 19 ans. De deux maux, il vaut mieux choisir le moindre et à ce moment-là, la cigarette électronique peut être donc une très bonne alternative et non pas un danger pour les jeunes.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.