Cigarette électronique : A toute Vape !

Publié le 26/03/2018

La cigarette électronique qui a maintenant plus de 11 ans d'existence, compte près de 4 millions d'adeptes en France et des centaines de millions de vapoteurs dans le Monde. Le nombre d'utilisateurs de la cigarette électronique est en progression constante malgré les tentatives de sabotage de la vape par les industriels du tabac en introduisant sur le marché, auprès des distributeurs de tabac, avec des moyens financiers importants, des cigarettes électroniques illusoires et fragiles de façon à tromper et dissuader les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer, afin qu'ils soient déçus par la cigarette électronique et reviennent malheureusement au tabac.

Depuis l'avènement de la cigarette électronique, il a toujours été dit que nous n'avions pas suffisamment de recul pour évaluer les bienfaits de la cigarette électronique. Il serait temps de réviser notre avis. Nous constatons aujourd'hui que, hormis quelques incidents matériels dus à une mauvaise utilisation de la cigarette électroniques, nous n'avons pas constaté de problèmes médicaux auprès des vapoteur. La cigarette électronique a fait l'objet de nombreuses études médicales qui ont démontré son impact positif sur la santé. Combattue par les organismes officiels et les ministères de la santé en France et dans le Monde, de très nombreuses études sur la cigarette électronique en laboratoire ont prouvé l'innocuité totale de la cigarette électronique. Certaines études récentes ont d'ailleurs conclu que le vapotage est un moyen très efficace pour supprimer la cigarette nocive de tabac.

Plutôt réservé il y a quelques années sur la cigarette électronique, le Professeur Bertrand Dautzenberg, professeur de médecine français, praticien dans le service de pneumologie de l'Hôpital de la Salpêtrière, fait aujourd'hui partie de ses plus fervents défenseurs. Auteur de l'ouvrage "L'E-cigarette pour en finir avec le tabac", le Professeur Bertrand Dautzenberg affirme "On constate actuellement une tendance à la diminution du tabagisme chez les jeunes. Il faut d'ailleurs laisser vivre la cigarette électronique. Les plus jeunes qui essaient de vapoter ne consomment presque pas de nicotine et du coup n'allument pas leur première cigarette." Les augmentations récentes du prix des cigarettes et du tabac à rouler sont aussi un facteur de diminution du tabagisme chez les jeunes et aussi chez les adultes volontaires au sevrage du tabac, qui plébiscitent la cigarette électronique en tant que substitut le plus efficace contre le tabac.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.